11-mars: L’autre main

Alors qu'une main nourrit et chouchoute, l'autre détruit ... La lutte contre les deux plus grands usuriers invasifs - l'eucalyptus et l'acacia - est celle du long terme. Nous avons appris de Justin comment on peut mieux faire cela. Ceux qui veulent apprendre quelque chose sur les arbres, lisez la suite.

Il y a deux choses qui motivent ces espèces d'arbres de recommencer à pousser: brûler ou être abattues. Que devez-vous faire pour vous en débarrasser alors? Il existe différentes manières:

  • Tirez l'arbre avec la racine et tout du sol. C'est ce que nous avons fait sur les nouvelles terrasses. L'inconvénient est que le sol devient instable avec un risque élevé d'érosion.
  • Le glyphosate, la substance active du Roundup. Pas une option, car elle empoisonne notre eau et notre habitat.
  • Interrompez la gestion de l'eau de l'arbre. Pour ce faire, il faut retirer un anneau de l'écorce de l'arbre. Ce n'est pas possible avec les jeunes arbres, car la peau de l'arbre est encore trop mince.
  • Arrêtez la photosynthèse par défoliation de l'arbre. Ce n'est pas difficile avec des eucalyptus. On coupe les arbres (ceux d'1,5 ans mesurent déjà au moins 6 mètres de haut!) avec la tronçonneuse à environ un mètre au-dessus du sol (avec laquelle vous avez déjà 90% des feuilles), puis vous sciez les dernières branches à trois coups. La défoliation de l'acacia est vraiment une œuvre monastique, car cet arbre fait beaucoup de nouvelles pousses avec de nombreuses branches et feuilles latérales. De plus, l'acacia produit beaucoup plus de plants.

Et puis l'astuce consiste à remplacer les espèces d'arbres exotiques par des espèces indigènes, comme le chêne et le medronho. Nous remercions Renature Monchique pour les bébés arbres!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *